L'Histoire


L'étude de l'histoire est découpée en 4 grandes périodes de sorte que l'étudiant aborde la discipline durant ses 3 années de licence au travers des sciècles et des civilisations. Ces périodes sont traitées selon différents angles : politique, économique, social, religieux ou culturel.
4 grandes périodes :

Histoire ancienne

Approches archéologiques des mondes anciens (du Proche-Orient sumérien à la Méditerranée des Phéniciens en passant par la chute de Troie) ; De la cité à l'empire : Athènes au 5ème s. avant notre ère et l'Empire auguste de 31 avant notre ère à 14 de notre ère ; La religion grecque ; La Grèce au 4è s. ; Rome et son Empire, 218 - 30 avant J.C. ; L'Afrique du Nord de la fin des guerres puniques à Septime Sévère ; Sociétés et cultures du monde hellénistique ; Archéologie des espaces sacrés dans le monde grec ; Epigraphie latine (Lecture, traduction et commentaire d'inscriptions latines) ; Sources de l'histoire romaine. (initiation à la lecture d'inscriptions et analyse des monnaies romaines).

Histoire médiévale

L'Europe occidentale au Moyen Age ; Histoire économique et sociale de l'Occident médiéval Ve - XVe siècle ; Le Califat en Terres d'Islam (VIIe - XXIe siècle) ; Histoire politique et religieuse de l'Occident à l'époque classique (XIe-XIIIe siècle) ; Les royaumes de France et d'Angleterre au temps de la guerre de Cent ans ; L'Italie des villes ; La Chrétienté médiévale ; Histoire du livre : écrits et pratiques de l'écrit dans l'Occident médiéval ; Paléographie diplomatique médiévale.

Histoire moderne (XVI-XVIIIe siècle)

Les révolutions en Europe et aux Amériques (1776-1802) ; Idées et pratiques politiques dans l'Europe moderne (XVe-XVIIIe siècle) ; La France à l'époque moderne (XVIe-XVIIe siècle) ; Histoire religieuse et culturelle de la France moderne (XVIe-XVIIIe siècle) ; Histoire de l'Europe des Lumières ; Pouvoirs et cultures dans l'espace alpin occidental (XVIe-XVIIIe siècle) ; Histoire de l'Italie ; Histoire des sciences et des savoirs en Europe de la Renaissance aux Lumières ; Information, publicité et propagande ; Des marginaux aux élites. Sources de l'histoire sociale ; Paléographie moderne ; Archéologie moderne.

Histoire contemporaine (XIXe et XXe siècle)

L'Europe au 19e siècle ; Migrants, étrangers et sédentaires : histoire des mobilités sociales et géographiques en France (19e - 21e s.) ; Les ouvriers en France et en Europe (19è - 20è s.) ; L'histoire des intellectuels en France et en l'Italie au 20e siècle ; Histoire de la mondialisation (1880 - 2000) ; Violence et passion dans l'Italie contemporaine, de Garibaldi à Berlusconi (1860 - 2006) ; Histoire économique et sociale contemporaine : consommer et produire au 20è siècle, une histoire du capitalisme ; Histoire et mémoire, initiation aux sources orales en histoire ; Images, médias, histoire (19è - 20è s.) ; Cinéma et histoire ; Les relations internationales d'une guerre à l'autre 1914 - 1945 : techniques de l'explication de documents ; Histoire des génocides.

L'Histoire de l'art et archéologie


Etudier l'histoire de l'art, c'est réaliser l'étude des œuvres d'art depuis leur processus de création jusqu'à leur usage et leur réception. Toute oeuvre d'art est le résultat d'un travail qui nécessite la maîtrise des matériaux (peinture, verre, béton etc...) et des techniques variées.
Les périodes étudiées s'étendent de la préhistoire à l'époque moderne et contemporaine (patrimoine industriel) en passant par l'antiquité et l'époque médiévale.

Quant à l'archéologie, elle s'intéresse aux civilisations à travers les traces et les vestiges laissés : peintures rupestres, monuments, céramiques et même pollens...

L'Histoire de l'art, à la différence des arts plastiques, relève d'une discipline historique et littéraire dans la mesure où elle a pour objectif de produire un discours sur les œuvres d'art.
Une pratique des arts plastiques n'est cependant pas incompatible ; elle peut même apporter un plus dans le sens ou la création peut permettre une meilleure compréhension du processus et des techniques. Mais elle n'est pas indispensable à l'acquisition des connaissances propres à l'Histoire de l'art.

La Musicologie


La musicologie désigne l'étude scientifique de la musique sous tous ses aspects : la création musicale (sémiologie, théorie et analyse), son histoire (styles, mouvements) en relation avec l'histoire des idées, la sociologie et l'ethnologie. Elle fait donc appel à d'autres disciplines, telles les sciences humaines (histoire, linguistique, psychologie...), les mathématiques, la physique acoustique et l'informatique.

A l'UFR Arts et Sciences Humaines, tout au long du cursus de musicologie, se mêlent une pratique musicale constante et l'acquisition de connaissances scientifiques.
En effet, pour comprendre l'évolution du langage musical et ses manifestations contemporaines, il convient d'étudier les avancées de la science, parallèlement à l'évolution des concepts utilisés en musique et qui en ont marqué l'histoire.
Analyser la composition musicale sous l'angle historique va permettre de comprendre la place que la musique occupe dans la société, de comprendre ce qu'elle traduit selon les différentes périodes que traversent les hommes dans la société et dans leur histoire.

La Philosophie


On pourrait, de la façon la plus générale, dire que la philosophie est une réflexion critique sur les principaux champs de l'activité humaine : savoirs scientifiques, art, techniques, politique, religion, histoire, culture, etc. Cette réflexion n'est pas conduite de façon solitaire. Elle implique la confrontation entre différents points de vue. C'est pourquoi il s'agit d'une réflexion critique.

Les divers champs de la discipline

Épistémologie (réflexion sur les procédures et méthodes de la cognition) et histoire des sciences.
Philosophie politique : le pouvoir, la souveraineté, communauté et société, la démocratie et le totalitarisme, etc.
Logique : procédures formelles ou semi-formelles qui permettent de construire des raisonnements valides
Esthétique : réflexion sur la création artistique et ce qui est visé par elle, traditionnellement : le beau
Philosophie morale : valeurs et normes, la volonté, la liberté, l'action, etc.
Philosophie de l'esprit : relation corps-esprit, etc.
Philosophie du langage : sens et référence, le langage et la communication, le dialogue et ses acteurs, etc.
Métaphysique : les constituants ultimes de la réalité
Philosophie de la religion : le sacré, l'expérience religieuse, les preuves de l'existence de Dieu, etc.
Philosophie de l'histoire : épistémologie de la connaissance historique, le sens de l'histoire, etc.

La Philosophie dans l'histoire

Histoire de la philosophie ancienne et médiévale : Platon, Aristote, les stoïciens, les auteurs pré-socratiques, etc. pour la période de l'antiquité ; Thomas d'Aquin, etc. pour la période du Moyen-Âge latin et Averröes, etc. pour la période du Moyen-Âge arabe
Histoire de la philosophie moderne (17e et 18e siècles) : Descartes, Kant, Spinoza, etc.
Histoire de la philosophie contemporaine (19e et 20e siècles) : philosophie continentale (phénoménologie) et analytique (Russell, Wittgenstein, etc.)