Le master d'histoire de l'art

Le master s'organise en trois parcours différents, visant des compétences et niveaux d’application variés des méthodes de l’histoire de l’art. Se déroulant sur deux années, chacun de ces parcours permettra aux étudiants soit une insertion professionnelle dans le domaine culturel, soit de poursuivre des études en doctorat, sous réserve d’acceptation du projet de thèse par l’École doctorale.
Tous nos parcours encouragent la mobilité internationale des étudiants et s’appuient sur un vaste réseau institutionnel à la fois local, national et à l’étranger (Italie, Allemagne, Canada, Etats-Unis…).
Des cours d’anglais spécialisés servent à développer des compétences en langue étrangère et sont obligatoires pour tous les étudiants inscrits dans le master.
Certains cours sont partagés entre les différents parcours, afin de constituer un tronc de connaissances commun, d’autres proposent l’acquisition d’outils spécifiques à chaque parcours.

Afin de valider les deux années de master, quel que soit le parcours, les étudiants doivent rédiger et soutenir un mémoire (deux mémoires dans le parcours Sciences de l'Antiquité).
Il s’agit d’un mémoire de recherche pour le parcours Histoire, techniques et théorie des arts visuels, qui sera soutenue au plus tard à la fin du quatrième semestre.
Pour le parcours Musées, expositions, patrimoines, il s’agit d’un mémoire de recherche appliquée, en lien avec des questions patrimoniales, un sujet concernant l’histoire ou l’actualité des musées et des collections, une expérience de stage, etc., à soutenir à la fin du troisième semestre.
Pour le parcours Sciences de l'Antiquité, un mémoire de recherche en lien avec l’Antiquité sera soutenu en M1 et un autre en M2.
Les enseignants-chercheurs du département  accompagnent ces travaux, de la précision du sujet jusqu’à la soutenance, et doivent être consultés en amont de la candidature pour définir le projet de mémoire.
(Voir liste des enseignants-chercheurs intervenant dans le master d'histoire de l'art et thématiques d'enseignements dans l'encadré en bas de page)

De plus, le campus dispose de nombreux atouts pour les étudiants en histoire de l'art :
  • bibliothèques richement pourvues, généralistes (BU, UFR) et spécialisées (bibliothèques de recherche)
  • partenariat avec les 11 musées départementaux de l'Isère
  • réseaux d’archives soucieux de collaborer avec l’Université (Archives départementales présentes sur le campus, Musée de la Révolution française, Musée Champollion à Vif, Château de Sassenage etc.)
  • MACI-Maison de la Création et de l’Innovation au cœur du campus
  • partenariat avec la direction de la culture et du patrimoine du département de l'Isère
Consultez la fiche formation du master d'histoire de l'art

3 parcours vous sont proposés

Publié le  12 février 2024
Mis à jour le 21 février 2024