Edition et diffusion
Clarisse Coulomb, PUG, 2007, (La Pierre et l'Écrit)
Comment l'envoi du parlement de Dauphiné en exil, le 7 juin 1788, a-t-il pu provoquer l'émeute sanglante de la population grenobloise ? Et surtout, pourquoi cette célèbre journée des Tuiles a-t-elle été suivie de l'union des trois ordres de la province, réclamant la convocation des États généraux et le rappel des États provinciaux, avec le doublement du tiers, ce qui est un programme unique en France ?

Ce livre propose une relecture des origines de la Révolution à travers le rôle joué par le parlement de Dauphiné trop souvent minoré au profit des hommes du tiers comme Mounier ou Barnave. Loin d'une seule histoire politique, à la manière de Jean Egret, l'auteur articule l'analyse socio-économique à l'analyse culturelle et politique. La société parlementaire dauphinoise ainsi révélée apparaît moins comme une caste en déclin, crispée sur ses privilèges, que comme une société largement ouverte tant aux élites nouvelles qu'aux idées des Lumières.
Mis à jour le  9 mai 2017