Edition et diffusion
Ilaria Taddei, Franco Franceschi, il Mulino, 2012
Dans les derniers siècles du Moyen Âge l'histoire de l'Italie s'est identifiée avec celle de ses villes et la centralité urbaine a longtemps continué à influencer la destinée de la Péninsule. Dans le contexte d'une extraordinaire expansion du phénomène urbain, entre la fin du XIe siècle et la première moitié du XIVe siècle, cet ouvrage explore l'univers citadin dans ses composantes politico-institutionnelles, économiques, sociales et culturelles. Au centre de cette reconstruction figurent les villes communales avec leur expérience d'auto-gouvernement unique en Europe. Toutefois, une analyse approfondie a été également consacrée aux cités du Mezzogiorno, une réalité souvent négligée par l'historiographie au nom de l'opposition entre le « modèle communal » et le « modèle monarchique ».
Mis à jour le  4 mai 2017