Edition et diffusion
Dominique Rigaux, L'Harmattan, 2005, (La librairie des Humanités)
Ce livre voudrait d'abord tout simplement rendre justice à l'image, une image insolite, peu connue, paradoxale, qui s'aventure parfois jusqu'aux limites de l'orthodoxie.
Apparue dans la première moitié du XIVe siècle, la représentation du Christ agressé par les outils et instruments des activités défendues, le dimanche et les jours de fête, se diffuse majoritairement sur les murs des églises et des chapelles des régions alpines. Ce succès couvre environ deux siècles qui sont aussi ceux où la Renaissance émerge du Moyen Age finissant, et permet de saisir certains des enjeux fondamentaux de la mutation en cours.
Certes les peintures murales en question n'appartiennent pas au grand art. Mais, extraordinaire "invention" iconographique, au sens médiéval du terme, elles captivent par la force de leur composition, la richesse des trouvailles, l'habileté du montage et la puissance de l'expression qui joue sur différents registres depuis l'émotion la plus pure jusqu'à la dérision. Bien plus, l'image dite du Christ du dimanche, avec ses accents rustiques, parfois maladroits, traduit les attentes, les besoins et les peurs de toute une population, rurale et montagnarde, à laquelle les sources médiévales laissent généralement peu la parole.
Le Christ du dimanche, en effet, n'est pas un thème marginal. Si l'avertissement est clair : les plaies du Christ se rouvrent chaque fois que l'homme contrevient d'une manière ou d'une autre - et les occasions de péché sont innombrables - au respect du troisième commandement, il est bien souvent laissé pour compte. Ainsi, l'analyse du corpus entraîne le débat, d'une réflexion sur le précepte à une interrogation sur la culpabilisation, ouvrant des horizons inattendus sur les interdits, sur la transgression, sur les tabous dans une perspective d'anthropologie historique.
Cette histoire n'est donc pas seulement une histoire de péché et de pardon, d'obéissance et de résistance, mais aussi une histoire de travail et de repos, une histoire de fêtes dans laquelle les images tiennent la première place.
Mis à jour le  4 mai 2017