Enseignant - chercheur

NAIMA GHERMANI

MCF

Fonctions

  • Maître de conférence en histoire moderne

Disciplines enseignées

  • Préparation au CAPES et à l'agrégation
  • Cours de Master : Images et pouvoir dans l'Europe moderne

Thèmes de recherche

Histoire politique, culturelle et religieuse de l’Allemagne moderne

Curriculum vitae

Maître de conférences en histoire moderne à l’université de Grenoble Alpes depuis 2006 , Naïma Ghermani est aussi membre junior de l’Institut Universitaire de France. Ses recherches portent sur l’histoire culturelle et politique de l’Allemagne moderne. Pour thèse, elle s’est penchée sur les liens entre portrait, confession et politique au XVIe siècle dans le Saint Empire. A partir de 2008, elle a participé à un projet collectif d’édition scientifique et de recherche, dirigé par un petit groupe de travail international (France, Suisse, Belgique, Allemagne) et interdisciplinaire dédié aux topographies sacrées à l’époque moderne et fondé sur l’étude d’un ouvrage illustré exceptionnel, l’Atlas Marianus (1657-1672) du jésuite Wilhelm Gumppenberg. Par la suite, elle a organisé avec Caroline Michel d’Annoville, une série de trois rencontres à l’Ecole française de Rome intitulée «Image et Droit» qui entend esquisser les contours d’une histoire juridique, anthropologique et sociale des images. Ses recherches actuelles portent désormais sur la question de l’exil religieux et du droit en Europe et notamment dans l’Empire, après la guerre de Trente Ans.

Voir fiche annuaire sur le site du LUHCIE