ConférenceRecherche

Une généalogie des révoltées du surréalisme à l’Internationale Situationniste (1920-1978)

le 10 octobre 2019
De 14h à 16h
Intervention de Fabrice Flahutez, dans le cadre du séminaire Cultures Visuelles Militantes

À travers l’étude de modèles et d’images de femmes, cette conférence organisée dans le cadre du séminaire Cultures visuelles militantes cherche à montrer comment s’est construite une histoire des groupes d’avant-garde qui, bien qu’étant presque exclusivement composés d’hommes, avaient pour but de se réapproprier et de valoriser des luttes et des révoltes universelles, et sans doute légitimes.
L’utilisation des femmes en tant que modèles pour fabriquer des images ne relève ainsi pas d’une intention de produire des muses pour le plaisir de l’oeil, mais plutôt d’en faire une arme dirigée contre le système.

Le séminaire Cultures Visuelles Militantes est organisé en collaboration avec le Magasin des Horizons dans le cadre du projet Ré.Part – Résistance(s) Partisane(s) : Culture visuelle, imaginaires collectifs et mémoire révolutionnaire (ANR-15-IDEX-02) du Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes (LARHRA), du master d’Histoire de l’Art de l’Université Grenoble Alpes et de la plateforme MoDe(s)2 – Modernidad(es) Descentralizada(s): arte, política y contracultura en el eje transatlántico durante la Guerra Fría. HAR2017-82755-P.

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Magasin des Horizons - Grenoble
Mis à jour le  7 octobre 2019