SéminaireRecherche

Le sophiste de Platon : une philosophie de la relation?

le 30 septembre 2021
De 10h30 à 12h00
Séminaire animé par Giulia Lombardi, Pontificia Universita Urbaniana, Roma

Michel Fattal a intitulé une de ses études : « Le Banquet de Platon : une philosophie de la relation ? » (in Platon et PlotinRelation, Logos, Intuition, 2013).
J’ai repris la même formule pour l’appliquer au Sophiste : « Le Sophiste de Platon : une philosophie de la relation ? ». Ainsi, je m’inscris dans sa démarche intellectuelle et je reprends à mon compte sa thèse selon laquelle : « Platon énonce sa philosophie de la relation dès qu'il met en œuvre sa philosophie de la séparation. Philosophie de la relation et philosophie de la séparation sont donc indissociables » (p. 18) à partir de l’analyse de ce que dit l’étranger en 259 d-e.
Je me propose notamment de montrer l’impossibilité pour Platon de mettre en œuvre une philosophie de la séparation et que le choix qui le pousse à utiliser une telle terminologie est motivé par la nécessité d’éduquer l’interlocuteur au travail de discernement des relations qui existent au sein de toute forme d’unité.

 

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Salle TD2 - Bâtiment ARSH
Mis à jour le  22 septembre 2021