SéminaireRecherche

Culture des institutions : Chancellerie et Armée dans le royaume de Naples, XIIIe-XVe siècle

le 4 mars 2021
De 15h à 18h
Dans le cadre des conférences du LUHCIE

Dans le royaume de Naples des derniers siècles du Moyen Âge, la société, les institutions, les cultures et les pratiques administratives et gouvernementales présentent tout à la fois des éléments de continuité et de discontinuité par rapport aux périodes précédentes.
Roberto Delle Donne met l’accent sur certains moments cruciaux du processus d’institutionnalisation de la chancellerie angevine, entre la seconde moitié du XIIIe siècle et les premières décennies du XIVe siècle. Un appareil administratif s’esquisse alors par comparaison avec l’héritage de la tradition souabe et continue à fonctionner au-delà de la domination angevine, au sein du royaume aragonais.
Francesco Storti illustre la genèse de l’armée « domaniale » des rois aragonais de Naples au XVe siècle. Ce modèle institutionnel original met en place des soldats provenant des villes du Royaume (cives armigeri) et qui sont au service direct de la monarchie. Outre qu’ils obtenaient le monopole des armes, les souverains répondaient au vœu des élites citadines d’être recrutées dans un corps garanti et prestigieux.
Enfin, Amedeo Feniello s’intéresse à une autre forme de continuité en étudiant un épisode survenu en 1343, révélateur de l’identité de la ville de Naples et de la conception d’une « nation napolitaine » spécifique, dont les origines sont à rechercher au Moyen Age. Il s’en dégage une appropriation clanique de la ville, devenue structure mentale liée à la vie profonde de cette cité, à son imaginaire le plus archaïque, à sa part maudite, qu’exprime aujourd’hui encore le système criminel de la Camorra.

Pour vous connecter à zoom 

Lienhttps://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/99002394629?pwd=QUVBOXlZcG1tZDZ2aWg1blp5NCs0QT09

ID de réunion : 990 0239 4629
Code secret : 786965

Localisation

À distance
Via la plateforme Zoom
Mis à jour le  4 février 2021