Le parcours franco-russe en histoire est un parcours de master en double diplomation proposé depuis 2007 par l’Université Grenoble Alpes et l’Université Russe de l’Amitié des Peuples (RUDN). Il permet d’obtenir à Grenoble le master d’histoire et à Moscou le master d’histoire de la Russie.

Ce parcours s’adresse à des étudiants en possession d’une licence ou d’un diplôme équivalent (histoire, sciences humaines appliquées, histoire de l’art, sociologie, sciences politiques, littérature et langues étrangères, géographie sociale…).
Il est bienvenu de préparer le master d’histoire soit par une double licence en histoire et en russe (LEA ou LCE), soit par le suivi, au long de la licence, de cours de langue, littérature et civilisation russes. Un premier échange peut avoir eu lieu pendant la licence.

Organisation 

Le parcours franco-russe en histoire se structure en deux années de master : 
  • La première année se déroule à Grenoble conjointement avec les étudiants russes de l’Université RUDN de Moscou inscrits dans le même parcours et qui effectuent ainsi leur première année de master à l’étranger. Cette première année fonctionne selon les modalités du master d’histoire (prioritairement dans le parcours « histoire, cultures, politique et échanges internationaux » du Moyen Age à nos jours, mais aussi éventuellement dans l’un des deux autres parcours du master d’histoire proposés à Grenoble : « histoire appliquée » ou « sciences de l’Antiquité »). La soutenance de master en première année a lieu à Grenoble.
  •  La seconde année se déroule à Moscou où les étudiants de Grenoble retrouvent les étudiants de Moscou côtoyés en première année. La soutenance du mémoire de seconde année s’effectue à Moscou selon les normes russes mais en présence d’un représentant de l’Université Grenoble Alpes.
Dans le cadre du M1, la préparation au séjour de seconde année se fait de diverses manières :
  • sur le plan linguistique, par le suivi de cours de langue ou d’une Université d’été proposée par la Russie ;
  • sur le plan culturel par un stage en milieu russophone ou d’Europe orientale ;
  • sur le plan historique par une introduction à l’histoire de la Russie et/ou à l’histoire des relations franco-russes, en présentiel ou en ligne.

Programme du master 2

Le programme de master 2 suivi à Moscou comporte des contenus d’histoire russe et plus largement ouvre sur des perspectives d’approche transnationale et internationale de l’histoire, notamment au niveau européen. Ce master propose une solide formation méthodologique transdisciplinaire orientée vers la construction de l’analyse historique (droit, informatique, pédagogie, historiographie). Il permet d’aborder le travail de chercheur par la publication d’articles dans des journaux russes référencés dans la base de données fédérales. La formation intègre également un stage pédagogique, soit d’enseignement (en russe), soit d’observation de l’enseignement dans le supérieur. Tous les cours sont en langue russe et l’Université RUDN met en place des outils permettant à l’étudiant d’acquérir le niveau de russe suffisant pour suivre ces cours, en fonction du niveau qu’il a à son arrivée à Moscou.

En vue de préparer sa période en Russie, l’étudiant peut faire la demande d’un financement auprès de la Région Auvergne Rhône Alpes (Bourses Régionales Mobilité Internationale Etudiant). Il bénéficie sur place d’une petite bourse octroyée par l’Etat russe. La préparation des documents implique de s’y prendre dès le mois de janvier de la première année de master afin de réunir les pièces nécessaires, qui comportent des traductions officielles signées et certifiées par un notaire et un tribunal. Un logement dans une résidence universitaire sera attribué à l’étudiant selon ses possibilités financières.
La double diplomation franco-russe ouvre sur l’enseignement, la recherche franco-russe, les co-tutelles au niveau doctoral, et toutes sortes de métiers susceptibles de valoriser les acquis d’une compétence interculturelle acquise par l’immersion dans le domaine des relations franco-russes et internationales.

Pourquoi suivre ce parcours franco-russe du master d’histoire à Grenoble ?

  • Le master d’histoire à l’UGA constitue une occasion idéale pour les étudiants qui ont étudié le russe en licence ou qui souhaitent approfondir leur connaissance de la culture russe ou du monde slave. Il offre une réflexion sur les interactions culturelles internationales et européennes, et sur les représentations réciproques de la France et de la Russie ou de l’Est européen dans l’art, la littérature ou la presse.
    Il fournit des outils pour travailler dans les archives sur le jeu des échanges et des influences entre ces espaces, y compris en vue de préparer des recherches plus spécialisées sur la Russie ou le monde slave.
  • Une spécificité du cadre des études à Grenoble est de réunir des chercheurs de toutes les périodes historiques, aptes à aider les étudiants à articuler entre elles trois aires géographiques : le monde slave (Russie, Biélorussie, Pologne, Ukraine, Slovaquie...), l’espace français ou germanique et l’univers méditerranéen oriental (Italie, Grèce, Turquie, Egypte, Ethiopie).
    Cette tradition qui remonte à l’historien grenoblois Ambroise Jobert (1904-1988), spécialiste grenoblois de l’histoire de la Pologne, concerne tout autant l’archéologie et l’histoire des arts que la rencontre entre différentes chrétientés, l’histoire politique entre royaumes, empires et révolutions, ou l’histoire culturelle autant qu’économique et sociale.