La licence d'histoire

Du monde grec ancien à l’histoire du Moyen-Orient au XXe siècle, en passant par la France de Louis XIV, un étudiant en licence d’histoire embrasse en trois ans, des siècles et des civilisations multiples. À l’université, l’étude de l’histoire se découpe en quatre grandes périodes, chacune est traitée selon un angle politique, économique, social, religieux ou culturel.

La licence permet d’acquérir des outils utiles en matière de recherche, de traitement de la documentation et de l’information et participe à la formation du citoyen, ouvert sur l’Europe et le monde et à la compréhension des grands enjeux contemporains.
Elle se prépare en 3 ans, et est composée de 6 semestres. Elle est validée par l’obtention de 180 crédits, 30 crédits par semestre.

Un apprentissage progressif

Le département d’histoire de Grenoble propose un apprentissage progressif pendant les 3 années de la licence d’histoire.
 
  • Une étape de découverte de deux disciplines en L1 : Histoire / Géographie avec des enseignements centrés principalement sur l’histoire et des enseignements dispensés dans la discipline complémentaire, la géographie.
Ce parcours permet à ceux qui hésitent entre deux disciplines, de les «tester» pendant un semestre ou un an. Il donne également la possibilité aux étudiants qui le souhaiteraient de se réorienter, au second semestre de la première année ou en deuxième année vers la licence de géographie.
En L2 d’histoire, les étudiants consolident les bases acquises l’année précédente et en L3, ils les approfondissent. A partir de la deuxième année, les étudiants peuvent par leur choix dans les enseignements fondamentaux et dans les options infléchir et personnaliser leur projet d’études.

Consultez la fiche formation de la licence d'histoire

Le master d'histoire

La formation est centrée sur la pratique de la recherche en Histoire et propose 3 parcours. Ils sont composés d'un socle commun centré sur l'initiation aux méthodes de la recherche en histoire, ainsi que d'une formation spécifique centrée sur deux grands champs historiographiques : l'histoire sociale des territoires appliquée aux enjeux sociétaux et environnementaux ; l'histoire culturelle et politique appliquée aux échanges internationaux. Le troisième parcours est coordonné avec les masters d'histoire de l'art, de philosophie et de lettres.

Chaque étudiant travaille sur une des quatres périodes de l'histoire : Antiquité, Moyen-Âge, époque moderne ou époque contemporaine.
La formation implique la rédaction d’un mémoire par an, soit sur le même sujet en 1re et en 2e années de master, avec approfondissement, soit sur deux sujets différents en 1re et en 2e années, mais dans les deux cas avec une soutenance en fin d’année.
Une double diplomation est possible avec des universités étrangères (Italie et Russie)

En 2e année de master, il est possible d'intégrer, dans le cadre  du partenariat avec Grenoble Ecole de Management (GEM), et après sélection, le programme de GEM, et d'obtenir un double diplôme master Histoire et DESMA.

Il est possible également de participer à partir du Master 1 au programme REACH (Recherche-Création : pratiques collaboratives en Arts et Histoire)
Le programme REACH est une formation sélective qui vise à attirer des étudiants français et étrangers désirant devenir chercheurs pour les former à la recherche en création. REACH offre un rapprochement disciplinaire inédit entre arts, histoire, lettres et langues.
La formation, conçue comme une mineure, complètera les masters existants par des formes expérimentales de travail collaboratif (expositions, films, performances, musées numériques, écritures créatives…) qui enrichiront la circulation des savoirs et savoir faire entre université et société. Les formations seront dispensées en anglais et en français.
Vous trouverez sur ce document (.pdf) la liste des enseignants-chercheurs intervenant dans le master d'histoire et les thématiques des enseignements.


Consultez la fiche formation du master d'histoire

3 parcours sont proposés aux étudiants :
 
  • Le parcours "Histoire, cultures, politique, échanges internationaux [du Moyen-Age à nos jours]

Ce parcours concerne le Moyen-Âge et les époques moderne et contemporaineIl développe les compétences des étudiants dans l’analyse des mécanismes politiques et culturels qui façonnent les sociétés sur la longue durée et en rapport les unes avec les autres.
Il forme à la pratique de la recherche en histoire à travers une large palette de thèmes que sont susceptibles d'éclairer les dynamiques transnationales.
Il s’appuie sur les conventions d’échanges existant avec la Russie et l’Italie
Pour les étudiants choisissant un échange international, il s’agit aussi de renforcer une capacité à travailler dans une autre langue et dans un autre environnement.
Consultez la fiche formation du parcours "Histoire, cultures, politique, échanges internationaux (du Moyen-Age à nos jours)

  • Le parcours "Histoire appliquée : société, environnement, territoires"
Ce parcours développe des compétences en analyse historique du fonctionnement des sociétés, du passé et du présent, et du passé dans le présent.
Il vise à développer les capacités à mobiliser les savoirs historiques dans la longue durée, au service de la compréhension des grandes questions sociétales.
L’étudiant est intégré dans des programmes de recherche appliquée menés par les laboratoires, notamment ceux menés sur l’histoire sociale des risques et de l’environnement, l’histoire des sociétés urbaines, l’histoire du développement économique des territoires, l’histoire des mobilités et des frontières.
Consultez la fiche formation du parcours "Histoire appliquée : société, environnement, territoires"
 
  • Le parcours "Sciences de l'Antiquité"
Ce parcours offre une formation pluridisciplinaire aux sciences de l'Antiquité. Outre une spécialisation en histoire de l’antiquité par les sources et les sciences qui permettent de l'aborder (épigraphie, numismatique, archéologie, iconographie), il permet une initiation aux autres «sciences de l’Antiquité», en philosophie ancienne, langues et arts des mondes anciens. Une langue ancienne (grecque ou latine) est obligatoire dans ce parcours.
Consultez la fiche formation du parcours "Sciences de l'Antiquité"

Préparation à l'agrégation d'histoire

La préparation a été repensée pour tenir compte de la réforme du CAPES ainsi que des nouvelles exigences ministérielles en matière de formation continue. Désormais, en effet, les universités ont pour mission reconnue d'assurer la formation continue des enseignants du secondaire. Toute l'équipe pédagogique d'histoire se mobilise fortement pour cette préparation qui est une préparation de qualité et de proximité tout à la fois.
Consultez la fiche formation de la préparation de l'agrégation d'histoire